Gadgets & Gizmos

Gizmo Time!

Admettons-le: Même le photographe le plus sain d’esprit peut (et risque de) développer, un jour ou l’autre, une dépendance affective aux gadgets en tout genre! Du frivole gizmo électronique (vétuste le mois prochain) à la dispendieuse nouveauté destinée à changer notre vie de photographe, il y a une panoplie d’items qui se révèlent fort utiles lors d’un voyage-photo, par exemple. Voici donc quelques-uns de mes « indispensables cossins » qui se retrouvent systématiquement dans mes bagages lors de mes sorties photographiques.

1. Le Leatherman WAVE™

140224_0076

17 outils en 1. J’ai un profond malaise si j’oublie le Leatherman Wave™ à la maison. Dans le cas contraire, le malaise est encore plus grand si, rendu au screening des bagages-à-main, je réalise avec stupeur avoir oublié de le faire voyager en soute!!! Confiscation garantie…peut-être même clé-de-bras, étouffement et lecture de vos droits criés à tue-tête! Vous ne me croyez-pas? On a déjà vu pire que ça…pour un coupe-ongles!

2. iPhone

140224_0047

Que l’on aime ou pas les i-gizmos, on peut dire que certaines apps (un futur post?) sont presque indispensables pour le photographe. Lever/coucher de soleil, model releases, guide de voyages, réveil-matin, traducteur, cartes, itinéraires, réservations d’hotels, de voitures, dictaphone, caméra, photocopie de passeport, lecture, sans parler de toutes ces apps qui nous permettent de restés connectés avec nos proches. Il n’y a presque plus de limite à ce que l’on peut y trouver afin de rendre le voyage plus agréable. Toutefois, l’utilisation constante de i-machins devient rapidement une habitude et, dans mon cas, j’essaye de restreindre son usage en voyage car, quoi que certains en pensent, il favorise rarement la rencontre avec l’autre. OK..peut-être…Zoosk!

3. Boussole

140224_0050

Même si celle de mon iPhone semble de plus en plus précise, j’ai toujours une boussole  non-numérique dans mon sac photo. Ayant préalablement noté azimuts et déclinaison de la destination, elle me permet de savoir exactement où le soleil se lèvera ou se couchera.

4. Gaffer tape

140224_0068

Que ce soit pour calfeutrer une fuite au double-toît d’une tente, réparer une fermeture éclair de sac, roulez-le pour remplacer un lacet de soulier ou même faire tenir un flash sur un lampadaire, le gaffer tape est au voyageur ce que la tripe de bicyle est à McGyver. Une bonne façon de toujours l’avoir à portée de main est de simplement l’enrouler autour d’un crayon, d’une patte de trépied ou de n’importe quel autre objet tubulaire. Ne pas confondre avec « duct tape » qui, contrairement au gaffer, laisse de désagréables résidus de colle.

5. Multiprises (avec adaptateurs muraux)

140224_0060

Caméras, laptop, téléphone, ont tous besoin d’un peu de « jus » de temps à autre. la première chose que je fais en rentrant dans ma chambre d’hôtel sera de vérifier le nombre de prises de courant. Les dernières chambres où j’ai dormi n’en possedaient malheureusement souvent qu’une seule. D’où mon besoin d’un petit multi-prise (avec connecteur USB et adaptateur mural). Lors d’un arrêt à New Delhi, ma chambre ne possédait aucune prise de courant. En fait, il n’y avait rien d’autre dans cette chambre qu’un lit simple et une petite ampoule épileptique au plafond! Depuis, j’ai toujours ceci dans mes valises. Je peux ainsi brancher mon chargeur au lieu de l’ampoule. Moins beau, le cable qui pend maintenant du plafond mais cela vaut qu’une série de piles mortes.

6. Lampe frontale

140224_0066

Lorsqu’on photographie le coucher de soleil, le retour se fait assurement à la noirceur. La lampe frontale permet de s’assurer que rien n’est tombé du sac photo à notre insu mais aussi de retrouver son chemin une fois l’astre lumineux sous l’horizon. Lecture du soir (à l’hotel ou dans l’avion), vérifier les réglages caméra lors de prises de vues nocturnes, light painting…Les utilisation de la « frontale » sont multiples.

7. PoGo (Print On the GO)

140224_0037

Habitués de « prendre » des centaines, voire des milliers de photos lors d’un voyage, voici le moment de rendre l’échange plus équitable. Cette petite imprimante portative permet enfin de « redonner » quelques photos aussitôt la prise de vue terminée. Bien sûr, on est lon de la qualité archive mais après avoir vu autant de visages s’illuminer à la sortie des 2″x 3″ auto-collants, le PoGo se mérite une place de choix dans mon sac de voyage. Votre caméra doit posséder la fonction Pictbridge™ pour pouvoir imprimer vos fichiers jpg.

8. Loupe Hoodloupe™

140224_0054

Vous vous souvenez la dernière fois où vous avez vainement tenté de visionner, en plein soleil, une image sur l’écran ACL de votre caméra? Que de frustration lorsque, rendu à l’hôtel, vous constatez que la mise-au-point est légèrement « so-so »! La Hoodloupe de Hoodman™ permet de vérifier la netteté, l’exposition et le cadrage en un clin d’oeil.

9. Chargeur universel

140224_0085

Avec pareille quantité de gizmos électroniques, il est très probable de devoir emporter 3 ou 4 chargeurs. À moin de posséder un chargeur universel (ici, mon cher Watson™) avec plaques interchangeables pour les différents types de piles. Malheureusement, toujours pas de plaques pour le D4.

10. Pacsafe™

140224_0056

Petit sac en filet métallique dans lequel on place l’objet de valeur et que l’on cadenasse ensuite à un tuyau de salle de bain ou autre meuble (fixe, bien sûr). Le Pacsafe™ n’empêchera pas un malfrat motivé et armé d’une scie à metal ou d’un croc-bar de partir avec votre bien mais, sa simple vue découragera certainement le touriste plus ou moins honête qui passe devant votre porte laissée entrouverte par la femme de ménage.

11. PowerPak Xtreme NT120R

140224_0086

Une batterie externe de Newtrent. Branchez-la pendant la nuit et obtenez plusieurs recharge consécutive disponible pour votre sortie photo du lendemain. Idéal pour les prises-de-vue en « régions sauvages, là où l’électricité vire de bord ». 2 Sorties USB 5V. (1 et 2 ampères).

12. Foulard

140224_0083

Il ne faut pas croire que la seul raison d’être du foulard est de donner un look « bourlingueur » au photographe français 😉 Cette polyvalente pièce de vêtement peut avoir plein d’autres fonctions très utiles comme, remplacer une courroie de sac brisée, une ceinture de pantalon, nettoyer filtres et objectifs, nouer un chèche touareg, faire un pagne pour maman, un sarong pour papa, un hamac pour bébé ou portager celui-ci sur son dos, à l’africaine, protéger une caméra d’une averse soudaine ou la camoufler rapidement lorsqu’on se retrouve involontairement dans une ruelle glauque fréquentée par des individus louches qui se demandent combien vous pesez en bling-bling$$!!!

En espérant que certains items vous seront utiles. Si vous désirez partager les vôtres, la section commentaires est toute à vous.

Hasta luego!

Guylain